Se soigner avec les meilleures plantes anti-inflammatoires

Rhumatismes, arthrose, maux de dos, douleurs articulaires, blessures musculaires… Les raisons de prendre des anti-inflammatoires sont malheureusement nombreuses et ont tendance à augmenter avec les activités sédentaires. Cependant, il existe des remèdes issus de la médecine douce pour pallier les souffrances dues aux inflammations.

Les plantes médicinales contre les douleurs articulaires

Après avoir consulté votre médecin et déterminé que vos douleurs peuvent s’atténuer avec une médicamentation modérée, il est possible d’opter pour des remèdes naturels. En usage interne, on choisit des infusions anti-inflammatoires à base de thé vert, de cassis, de gingembre ou de curcuma.

En usage externe, le gingembre peut être appliqué en cataplasme. On peut aussi se masser avec de l’huile essentielle de Gaulthérie, toujours diluée dans un corps gras. On préconise l’huile essentielle de genévrier pour les rhumatismes et les sciatiques. L’huile essentielle d’eucalyptus citronné intervient pour les tendinites, l’arthrite ou encore les maux causés par trop d’efforts sportifs.

Un régime alimentaire à base de plantes pour lutter contre les inflammations

Les inflammations sont souvent intensifiées par un régime alimentaire inadapté. Ainsi, la lutte contre les douleurs articulaires et musculaires implique une médicamentation rigoureuse et un rééquilibrage alimentaire, invitant parfois à une perte de poids.

Dans une formation nutrition diététique, on explique les manières d’intégrer des ingrédients bons pour la santé articulaire. On favorise des éléments riches en oméga 3 et 6, comme le saumon, le hareng, l’avocat ou les épinards. On inclut aussi des noix, des graines de lin ou des graines de chia. Parmi les épices, on parfume les plats avec du gingembre, du curcuma ou du fenugrec.

Comme dans la plupart des rééquilibrages alimentaires, on évite les produits transformés et on préfère les céréales entières, les fruits et les légumes. On pense à boire de l’eau fréquemment.

Les cures de plantes médicinales anti-inflammatoires

Dans le cas de maux chroniques, comme les rhumatismes, on conseille souvent des traitements de fond, à réaliser en cure sur plusieurs semaines. La cure d’harpagophytum, sous forme de gélules, est la plus connue pour traiter les inflammations articulaires.

Cependant, il existe d’autres cures efficaces qui réduisent les douleurs inflammatoires. La cure de reine des prés apaise les douleurs articulaires et lutte contre la rétention d’eau. Elle aide aussi à perdre du poids. La cure de saule blanc soutient les mouvements articulaires et musculaires. Notez que cette cure est contre-indiquée pour les personnes allergiques aux salicylés.