Remboursement ostéopathie : quelle prise en charge par les mutuelles ?

L’ostéopathie est une médecine douce, de plus en plus reconnue comme une pratique médicale à part entière. En effet, elle s’adresse à tous : enfants, adultes, personnes âgées, femmes enceintes…, et permet de régler des dysfonctionnements somatiques et de soulager certaines douleurs.

Si l’ostéopathie a le vent en poupe, il lui reste néanmoins du chemin à parcourir, pour ne plus être considérée comme une simple médecine alternative. La sécurité sociale ne prend, pour l’heure, aucun frais à sa charge, à moins que l’ostéopathie ne soit pratiquée lors d’une consultation médicale “classique”. Dans ce cas, la consultation est alors remboursée selon la grille tarifaire de base.

Si, jusqu’à récemment, les prestations en ostéopathie n’étaient pas remboursées par les organismes obligatoires, il est désormais possible de se faire rembourser une partie du montant des consultations par votre mutuelle.

Quelles sont les conditions à remplir pour demander un remboursement ?

La plupart des mutuelles proposent dans leur forfait un remboursement des soins en ostéopathie, sous certaines conditions. Le professionnel de santé doit disposer d’une autorisation d’exercer dans cette discipline et d’un diplôme dont l’établissement est agréé par le Ministère de la santé. Il doit également exercer sous le titre d’ostéopathe exclusif, de kinésithérapeute ostéopathe ou encore de médecin ostéopathe.
Pour prétendre à un Remboursement Mutuelle, votre ostéopathe doit rédiger une facture, en y faisant figurer son numéro ADELI et en justifiant de son inscription au registre des professions médicales.

Quel est le montant alloué au remboursement des frais d’ostéopathie ?

Comme pour tout acte médical, votre remboursement dépend du forfait auquel vous avez souscrit auprès de votre mutuelle. La plupart des complémentaires offrent un remboursement de quelques dizaines d’euros dans leur forfait de base.
Néanmoins, si vous avez régulièrement recours aux soins d’un ostéopathe, vous pouvez souscrire à des options supplémentaires pour obtenir de meilleurs remboursements.

En fonction de votre mutuelle, vous pourrez alors bénéficier d’un forfait annuel de quelques centaines d’euros par an (200 à 300 euros généralement), ou bien d’un forfait à la séance. Dans ce cas, le contrat stipule le montant remboursé par séance (entre 30 et 50 euros environ), ainsi que le nombre de séances remboursées sur l’année.

Si vous êtes un adepte de l’ostéopathie, pensez donc bien à comparer les différents contrats de mutuelles disponibles sur le marché, afin de choisir le plus avantageux. Enfin, vérifiez également le diplôme de votre ostéopathe : certaines mutuelles ne remboursent ces frais uniquement si le praticien est diplômé en ostéopathie, ou inscrit au Registre des Ostéopathes de France (ROF).
Plus d’informations : comment se faire rembourser par la mutuelle?