Rééquilibrer bébé grâce à l’ostéopathie

Les quelques jours avant et après l’accouchement peuvent s’avérer très éprouvants pour la maman comme pour le bébé. Généralement, le nouveau-né peut se retrouver avec plusieurs bouleversements dans son corps. Maux de tête, torticolis, colique ou autre malaise peuvent apparaître après la naissance. Pour remédier à cette situation et redonner le sourire à votre enfant, il existe une solution : l’ostéopathie. De quoi s’agit-il et comment cela peut-il soulager les bébés ?

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

Technique de médecine naturelle, l’ostéopathie a pour but principal de trouver et soigner les symptômes de dysfonctionnement et de douleurs corporelles du bébé par la palpation. Il s’agit d’un traitement exclusivement manuel qui consiste à manipuler le corps de l’enfant de telle sorte à rétablir la mobilité et la qualité de fonctionnement des tissus atteint par tel ou tel autre mal.

Il faut souligner que dans beaucoup de cas, un bain chaud est un bon moyen pour détendre les muscles afin de diminuer, voir ôter fatigue et tension musculaire. À ce propos, il est important que bébé prenne son bain dans une baignoire adaptée. Des sites spécialisés comme baignoire-bebe.net peuvent vous guider dans votre choix de baignoire mais aussi d’autres produits de puériculture.

Pour quels maux ?

Les semaines qui précèdent l’accouchement sont marquées par un changement de milieu. Et de diverses manières, cela peut avoir des effets sur le corps de votre bout de chou. Comment reconnaître alors les maux qui doivent conduire les parents vers l’ostéopathe ?

Généralement les ostéopathes font très attention au crâne du bébé, car cette partie du corps est un peu sensible et peut rapidement être affectée par rapport aux autres parties. En effet, le crâne est relié au bassin par la colonne vertébrale et tout dommage à cette partie peut occasionner des problèmes à la hanche, au dos ainsi qu’aux jambes du nouveau-né. Lorsque votre enfant a des difficultés à tourner la tête dans tous les sens ou qu’il reste souvent figé sur le même côté, c’est un signe qu’un tissu du crâne est atteint. L’ostéopathe va donc procéder à des massages approfondis pour lever la tension que subit la zone.

Par ailleurs, les troubles de sommeil de votre enfant peuvent être liés à des chocs au niveau de certains tissus de son corps. L’ostéopathe se chargera, grâce à des palpations approfondies de toutes les parties du corps du bébé, de découvrir la source de l’anomalie et de la soigner. D’autres signes peuvent vous amener à vous tourner vers ce spécialiste afin de soulager votre enfant :

  • la constipation
  • les coliques à répétition
  • la rhinopharyngite
  • des otites

Le déroulement d’une séance

D’une durée maximale de 50 min, la séance débute généralement par l’anamnèse. C’est la phase de consultation au cours de laquelle le spécialiste pose à la maman toute sorte de questions liées aux conditions d’accouchement du bébé. Cette étape permet en effet à ce dernier d’établir un diagnostic et surtout de savoir vers où s’orienter dans la suite du processus.

Ensuite, un bilan ostéopathique est établi par le thérapeute après palpation et observation des différentes parties du corps de votre enfant.

Une fois le bilan établi, un traitement pourra être mis en place. Il peut s’étendre sur plusieurs rendez-vous pour une meilleure remise du bébé. Généralement, le bébé reste assis ou allongé sur l’espace réservé pour l’examen. Le spécialiste place ses mains sur le crâne du bébé puis applique une palpation profonde et douce des squelettes, tissus et articulations jusqu’à trouver la région en question. On parle d’ostéopathie crânienne. Au début de l’opération, votre enfant peut être apeuré ou stressé. Mais avec le temps, il va se détendre totalement et peut même s’endormir durant la séance.

Quelles dispositions prendre après ?

Il est important de bien hydrater votre enfant les heures suivant un traitement ostéopathique pour assurer le bon fonctionnement des cellules. Il faut également éviter toute activité physique durant les 48 heures après la séance. Cela pourrait créer une perturbation au niveau des muscles.