Quel masque de protection choisir ?

Les masques de protection ont été spécialement conçus pour éviter la propagation et/ou l’inhalation de particules dangereuses flottant dans l’air. Il en existe aujourd’hui différents modèles sur le marché. Comment alors bien choisir ce dispositif ?

Les masques respiratoires

Les masques respiratoires sont bien plus sophistiqués que les masques chirurgicaux. Ils proposent bien plus qu’une fonction « anti-projections ». En effet, il s’agit d’un véritable dispositif filtrant qui permet d’éviter que la personne qui le porte n’inhale d’éventuels virus par les voies aériennes.

Il est composé de nombreuses couches et peut être équipé d’un système de filtration. Sa durée d’utilisation est plus longue que le masque chirurgical : de l’ordre de 4 à 8 heures. Dans les deux cas, un accessoire utilisé ne peut plus être porté à nouveau, mais doit être jeté.

Le masque FFP2 offrant une protection de 94 % est celui qui est préconisé dans ce cas. Il doit être porté correctement pour être efficace : le porteur doit bien le positionner sur son visage et bien ajuster la zone au niveau du nez pour assurer l’étanchéité. Quel que soit l’équipement choisi, il est conseillé de s’assurer qu’il respecte bien les normes européennes.

Voir : https://www.electrostimulateur.ch/masques-respiratoires-et-de-protection/530-masque-protection-ffp2-n95-suisse.html

Le masque chirurgical

Le masque chirurgical est sans doute le plus connu des masques de protection. C’est celui que porte le personnel soignant dans les milieux médicaux et hospitaliers. Il faut savoir qu’il s’agit d’un masque anti-projections, évitant que la personne qui le porte ne projette des particules vers les personnes autour.

Il est ainsi destiné aux personnes souffrantes et contagieuses, permettant d’éviter que l’entourage ainsi que l’environnement ne soient souillés. C’est un dispositif indispensable dès qu’il approche d’autres personnes à moins d’un mètre.

Le masque doit être remplacé toutes les trois heures au moins et doit être jeté dans les règles. Il est vivement recommandé de le jeter dans un contenant pour éviter les éventuelles contaminations des collecteurs.

Plus d’informations sur les masques : http://www.inrs.fr/risques/biologiques/faq-masque-protection-respiratoire.html