Prise de poids et douleurs aux articulations

Les articulations garantissent des mouvements fluides et souples du corps. Cependant, le surpoids impacte celles-ci provoquant des activités quotidiennes plus douloureuses menant parfois jusqu’à l’arthrose précoce. Dès le plus jeune âge, des mesures s’avèrent nécessaires pour remédier à ces douleurs handicapantes.

Les impacts négatifs de la prise de poids sur les articulations

Le corps humain renferme près de 400 articulations. Véritable liaison entre les os du corps, une articulation est structurée de manière complexe. Ainsi, elle contient des ligaments, du liquide, du cartilage ou encore différents tissus. Les articulations apportent souplesse et équilibre quelle que soit la position du corps.

En effet, en position assise, debout ou couchée, les articulations garantissent une jonction sans douleur des os. Cependant, le moindre effort sollicite davantage les articulations.

Avec l’âge, quelques soucis articulaires apparaissent, souvent à partir de 50 ans. Malgré cela les personnes souffrant de surpoids peuvent ressentir bien plus jeune leurs premières douleurs articulaires.

Situées principalement au genou, les douleurs peuvent également toucher les hanches mais également les mains et les poignets. En effet, les médecins estiment que l’obésité augmente 2,5 fois le risque de douleur articulaire du genou.

Ce risque s’explique par une mauvaise synthèse des hormones due à la présence trop importante de graisse ou tissus adipeux. De plus, la prise de poids engendre une mauvaise répartition des forces sur les articulations qui deviennent fragilisées et raides.

Ces problèmes ostéo-articulaires reposent également sur la sédentarité induise par le surpoids. En effet, chaque mouvement, même la simple marche, devient rapidement douloureux.

L’intérêt de la perte de poids et d’une activité physique

Face aux douleurs articulaires provoquées par le surpoids, des solutions efficaces existent. Accessibles par tous, ces solutions nécessitent quelques efforts qui peuvent rapidement soulager les genoux, les hanches ou encore les poignets.
En premier lieu, la perte de poids demeure un élément essentiel pour retrouver souplesse et confort.

On estime que 500 grammes de perte de poids équivaut à un allègement de 2 kg sur les articulations. Ainsi, même une perte minime de poids entraîne inévitablement une amélioration des mouvements. 

Cette perte de poids doit se faire en douceur, notamment encadrée par des mesures diététiques prodiguées par un nutritionniste.

Ensuite, la reprise d’une activité physique régulière augmente d’autant plus les chances de récupérer des articulations moins douloureuses. Les exercices physiques permettent d’améliorer la souplesse des articulations et de diminuer la raideur installée.

Cependant, il est nécessaire d’adapter son activité en fonction de plusieurs critères. Car le sport pratiqué d’une mauvaise manière peut aussi nuire à vos articulations. C’est d’ailleurs pour cela que les bruleurs de graisse sont encore très utilisé en 2019. Avant de vous mettre au sport, en fonction de vos symptômes et la localisation de la douleur, vos efforts physiques doivent être ciblés.

Par exemple, si la personne souffrant de surpoids s’acharne à vouloir courir alors que ses genoux sont douloureux, cela augmenterait les douleurs.

En revanche, des appareils adaptés tels que des marcheurs, du vélo elliptique et des élastiques permettent une pratique douce et modulable. Les sports aquatiques apportent une solution idéale pour perdre du poids sans ressentir d’inconfort. En effet, le corps étant porté par l’eau, les mouvements sont plus fluides sans pour autant ressentir le poids du corps.

Dans tous les cas, des conseils précieux peuvent être délivrés par un kinésithérapeute ou un médecin sur les bonnes pratiques à adopter. Quelle que soit l’activité physique choisie, il est important de la réaliser de façon régulière. Ainsi, les effets seront plus durables et permettront des progrès croissants.

La combinaison d’une bonne hygiène de vie et d’une activité physique régulière est la clé pour retrouver un confort quotidien. Les articulations ne sont plus sollicitées exagérément et tous les mouvements deviennent souples et indolores. L’activité physique écarte la sédentarité responsable des mouvements douloureux quelle que soit la position.