Pourquoi la méditation est-elle la meilleure alliée des ostéopathes ?

L’ostéopathie, à travers le rapport qu’elle entretient avec le corps, s’inspire et se rapproche de nombreuses pratiques de médecines douces. Évidemment, l’ostéopathie est une technique à part, mais beaucoup de ses fondements s’inspirent de savoirs ancestraux sur le bien-être et un rapport équilibré à son corps. Parmi ces pratiques, la méditation est sans doute la plus éloignée de l’ostéopathie.

La méditation contre les problèmes de santé

De plus en plus d’adeptes de la méditation infiltrent les sphères élevées de la médecine et des autres sciences. Résultat, cette pratique est de plus en plus populaire et commence même à être enseignée aux enfants et aux étudiants, à l’école et à l’université. Évidemment, cette popularisation ne tient pas à rien et repose sur de nombreuses études qui ont prouvé ses bienfaits pour la santé.

Comme beaucoup d’activités relaxantes, méditer participerait à améliorer l’immunité du corps, mais aussi à oxygéner davantage le cerveau pour réduire la fatigue, passagère d’abord, puis chronique si la méditation est pratiquée sur le long terme. Cependant, si la méditation est tant vantée dans de nombreux milieux, c’est surtout pour sa capacité à diminuer le stress.

Le miracle de la pleine conscience

En réalité, méditer permet bien d’autres choses qu’une simple diminution du stress. Cependant, c’est la conséquence la plus visible et c’est tant mieux puisque c’est l’un des problèmes les plus importants que rencontrent les travailleurs et les étudiants des pays les plus riches de la planète. Pourtant, la méditation permet aussi de réduire la pression artérielle et de réduire les douleurs chroniques.

C’est précisément pour cette raison-là qu’elle peut être une alliée efficace de l’ostéopathe. En méditant, le patient diminue son stress, sa pression artérielle et les tensions accumulées dans ses muscles. Il devient alors plus facile de le masser et de le soigner pour l’ostéopathe. Les séances sont donc plus efficaces et le travail du praticien est plus facile.

De même, une réduction des tensions musculaires va aussi diminuer le risque de blessures. La méditation peut donc participer à la prévention de risques et permettre aux sportifs et aux autres de prendre soin de leur corps. En conseillant à ses patients de méditer, l’ostéopathe renforce alors son travail de prévention et de préparation du corps à l’effort physique, qu’il soit sportif ou lié à une vie active.

Les bienfaits contre le vieillissement cérébral

Tous les ostéopathes le savent, le corps humain est une grande chaîne de muscles. Si l’un d’entre eux vient à se dérégler, tous les muscles du corps en souffriront. Dans cette chaîne, il est un organe important sur lequel l’ostéopathe ne peut rien faire, c’est le cerveau. Pourtant, prendre soin de son corps, c’est prendre soin de son cerveau et inversement.

La méditation, quant à elle, a prouvé son efficacité : elle retarde le vieillissement du cerveau et repousse l’apparition des premiers symptômes de sénilité. En méditant, votre patient restera donc indépendant plus longtemps et pourra ainsi prendre soin de son corps plus longtemps.