L’harpagophytum pour animaux : un traitement adapté & efficace !

0

Pour les animaux domestiques comme le chien ou le cheval, qui peuvent développer des problèmes de douleurs articulaires et des pathologies apparentées à celles des humains, il existe une solution de traitement efficace 100 % naturel d’harpagophytum, qui n’implique aucun effet secondaire.

Deux types de douleurs articulaires

Les animaux souffrent de douleurs articulaires ayant deux origines différentes.

L’arthrose est associée au processus de vieillissement, alors que les blessures, tendinites et rhumatismes sont attribuables à un mauvais mouvement ou une chute malencontreuse.

Dans le cas de l’arthrose, les douleurs s’avèrent récurrentes, voire chroniques. Au fur et à mesure qu’un animal vieillit, ses articulations ont tendance à se dégénérer d’une manière progressive. Il en résulte un durcissement, de la boiterie et une certaine ankylose. À long terme, cette pathologie peut mener à l’immobilité complète d’un membre de l’animal, qui aura alors de la difficulté à se déplacer. Il peut s’ensuivre de l’atrophie musculaire ou « fonte », le stade avancé de cette maladie, si l’animal manque d’exercices et évite de bouger.

Quant aux tendinites ou rhumatismes, ces problématiques concernent surtout les chevaux ou chiens sportifs. Ces douleurs s’avèrent généralement passagères.

Lorsque ces problématiques sont gérées à temps, il est possible d’espérer un rétablissement complet de l’animal après un traitement.

Quels sont les signes symptômes à surveiller ?

Il est possible de détecter d’éventuelles douleurs articulaires chez un animal domestique en observant sa démarche et en palpant ses membres. Vous pourriez entendre l’animal gémir, ou celui-ci pourrait refuser d’effectuer ses exercices habituels. Parfois, à bout de nerfs, un animal si docile soit-il pourrait même devenir agressif et en venir à modifier son comportement.

En quoi consiste le traitement d’harpagophytum ?

Employée depuis peu en Occident, l’harpagophytum est une plante utilisée en Afrique depuis des siècles. Elle sert à soulager des douleurs musculaires, lombaires et articulaires. Ce soin antalgique et anti-inflammatoire des plus populaires est utilisé fréquemment par des humains, et il s’applique également sans aucun problème à des animaux.

Un chien ou un cheval pourra bénéficier d’un soulagement de sa douleur par un traitement de phytothérapie adapté, basé sur cette plante de la famille des pédaliacées (Pedaliaceae). Le tout sera accompagné d’une alimentation équilibrée et d’une réduction des activités physiques.

A terme, il sera possible d’espérer une amélioration de la mobilité de l’animal.

Le remède 100% naturel synthétise d’innombrables molécules chondroprotectrices et molécules d’oméga 3 et 6.

Un traitement évolutif se répartit comme suit, en trois phases distinctes : la « phase d’attaque » consiste à atténuer la douleur rapidement dès l’apparition de l’inflammation ; la « phase curative » se poursuit jusqu’à l’atteinte d’un rétablissement complet; et la « phase préventive » consiste à intervenir sur le long terme, de telle sorte que la pathologie ne s’installe pas de façon définitive et chronique.

Un vétérinaire procède au cas par cas pour prescrire ce traitement efficace. La posologie varie généralement en fonction du poids et de l’âge d’un chien.

Par exemple, un chien de calibre moyen, qui pèse une vingtaine de kilogrammes, recevra 3 gélules par jour pendant un laps de temps de 14 jours pour la « phase d’attaque ». Les 6 semaines suivantes contribueront à la guérison des malaises avec un dosage réduit. Puis finalement, l’animal n’aura plus que 3 prises par semaine, dans le but de lui faire retrouver son rythme de vie normal.

La raideur et les douleurs devraient se résorber rapidement grâce à ce traitement naturel reconnu pour sa puissance et son efficacité en termes d’antidouleur et d’anti-inflammatoire.

Share.

Leave A Reply